Sélectionner une page

Par le Doshu Ito Fugaku, Directeur Technique de Biwako 2020

Chers amis,

Merci à l’ITEC de m’avoir nommé directeur technique de Biwako 2020. J’apprécie votre confiance!

Et merci au Kansai Shintaido College pour tout son travail de préparation de cette rencontre.

En tant que directeur technique, je suis responsable de la direction des keiko et des examens.

En considérant l’histoire du mouvement Shintaido, j’ai trouvé une façon d’organiser le programme Shintaido mise en place par Taro Aoki alors qu’il dirigeait le groupe national japonais, Shintaido Kyokai. Suivant son approche, le keiko peut être divisé en deux parties essentielles :

  • Honka / Le cursus principal, comprenant du shintaido à main nue et une formation de base en dai-kihon. Nous pouvons voir cela comme «Pratiquer le Shintaido en tant qu’expression de la vie».
  • Senka / Les pratiques spécialisées, comprenant le shintaido bojutsu, le shintaido karaté, le shintaido kenjutsu et le shintaido jujutsu. Nous pouvons voir celles-ci comme autant de manières de «se concentrer sur le coté martial du Shintaido».

En ayant à l’esprit ces principes d’organisation, voici comment je voudrais diriger le keiko et les examens lors de ce Gasshuku:

  • Keiko avançé (Shido-sha Koshu-kai), axé sur les pratiques Senka / spécialisées

    • Une combinaison de Master Class, keiko collégial, et examens blancs
    • Réservé aux membres d’International Shintaido, Jun-shidoin/Shodan et au-dessus
  • Examens

    • Une combinaison de présentations formelles, démonstrations/performances, remise des diplômes, célébration, et session photo / vidéo
    •  Ouvert pour Mitori-Geiko à tous les niveaux de pratiquants
  • Keiko général (Ippan Taikai, Honka / Cursus principal)


    • Shintaido doux / Shintaido pour tous
    • Shintaido à mains nues
    • Ouvert à tous les niveaux de pratiquants, du Japon et d’autres pays, sur invitation de leur instructeur participant au Gasshuku. Si vous avez l’intention d’inviter des pratiquants qui sont vos élèves et ne sont pas membres d’International Shintaido, assurez-vous qu’ils comprennent bien la structure que je viens de décrire.

Voici quelques défis à prévoir :

  • Un nombre important de candidats et de sujets d’examen
  • Le manque de temps

Pour cela, voici quelques points importants :

  • Inscription aux examens

    • Le plus tôt possible, l’équipe organisatrice doit savoir


      • qui passera des examens
      • quels examens il.elle.s passeront
  • Le noyau de la pratique des Keiko avancés sera centré sur les programmes d’examens San-dan et Yon-dan au moyen des master classes, des pratiques collégiales et d’examens blancs, ainsi que mentionné ci-dessus. Cette pratique concerne au premier chef les titulaires ou les candidats aux grades supérieurs. Les détenteurs de Sho-dan et de Ni-dan, qui ne préparent pas ces examens, en tireront bénéfice en pratiquant avec leur Sempai et par le biais de Mitori Geiko.

  • Les keikos collégiaux seront organisés par les candidats aux examens, en fonction de leurs besoins et préférences personnels. Les instructeurs Shodan et Nidan qui ne préparent pas les examens seront invités à rejoindre un groupe de keiko collégial correspondant à leur grade et à la discipline qu’ils souhaitent pratiquer avec leur sempai (Bojutsu, Kenjutsu, Karaté ou main libre).

  • Les Master Class, les pratiques collégiales et les examens blancs alterneront en fonction des besoins de ceux qui préparent les examens. Pour tous et particulièrement pour les instructeurs Sho-dan et Nidan qui ne préparent pas d’examen, ces cours seront une occasion unique de faire l’expérience, par Mitori-Geiko, des manières exemplaires d’étudier les kata et les kumite par de nombreux sempai de haut rang.

Je me réjouis à l’avance de vous retrouver tous à Biwako 2020 !